Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

moddack LAD

Strasbourg.

Passionné de littérature depuis mon plus jeune âge (à savoir 6 ans pour la lecture, 7 ans pour l'écriture), je ne suis jamais las. Ecrire, Ecrire et encore écrire. Imaginer des mondes tous plus fous l'un que l'autre. Déposer des pensées dans les marges d'un cahier, composer des poèmes sur un tickets de caisse, rédiger des nouvelles sur des feuilles volantes, voilà ce qui me plait. Mon cerveau est incapable d'arrêter de penser et ses pensées m'intrigue, alors je les contemple, je les écris, je les relis. Aujourd'hui, j'ai 26 ans, je suis en pleine réécriture de mon 1er roman que je souhaite publier, ou plutôt duquel je souhaite voir la naissance. Un échapattoire, un exutoire et un champ d'experimentation, voilà ce qu'est l'écriture pour moi. J'aime lire, mais vient un moment où cela ne suffit plus, alors j'écris, j'écris pour voire naitre les choses qui n'existe pas encore.

En bref, je suis un enfant qui recherche l'exaltation dans l'écriture. Rien de plus, rien de moins, un enfant, tout simplement.

14
œuvres
8
défis réussis
49
"J'aime" reçus

Œuvres

moddack LAD
Simple receuil de pensées, sur une entité incomprise et crainte, en espérant que par la lecture, elle soit un petit peu plus accepté, ou du moins, un peu plus comprise
7
10
5
4
moddack LAD
Ici, pas de sens, pas de continuité, pas de grande littérature. Simplement des petits textes de 3 lignes et plus, écrits dans les marges de mes cahiers, de mes feuilles (que ce soit celles de mes leçons ou de mes contrôles). De simples textes, qui me passe par la tête.
1
0
0
1
Défi
moddack LAD

Dans sa course, il avait cessé de faire attention. Trop pressé de sortir de ce tunnel sombre et austère, il fut surpris lorsqu'enfin, la sortie s'offrit à lui. Un vent frais lui caressait le visage, il leva les yeux et vit un ciel étoilé resplendissant. Où était-il ? Perdu ? Perdu.
4
2
2
0

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour créer, m'échapper, expérimenter, pour quoi d'autre ?
0