Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

R. Azel

Perdu quelque part sur Gaïa.

Salut cher visiteur tombé sans doute ici par hazard, ou qui s'est probablement perdu en fauilletant les pages.

Comme il est d'usage de se présenté, pour faire court, je dirais simplement...

Bah, au fait, non, je ne dirais rien ! Yaquà demander. Des fois, je n'mords pas ;-P

R. Azel.
.

.

.

Mon oeuvre principale, éditée en ME classique avant d'être retirée du marché pour des raisons que je n'exprimerai pas ici, est de retour sur cette plateforme où elle a su s'enrichir par le passé.
Exception faite du premier acte, elle est évidemment cachée et disponible qu'à la demande. Or, pour celles et ceux dont les retombés à venir ne sauraient faire frémir, encourez le risque de vous plonger dans une histoire à même de vous révéler le secret le plus cuisant d'un Monde qui a si bien su bâtir son déclin. Celui que vous arpentez à chaque jour sans même le savoir.
Me le demander en PV pour le déblocage. ;-)

22
œuvres
11
défis réussis
1456
"J'aime" reçus

Œuvres

Défi
R. Azel
Petite contribution au défit "Oh ! Une Licorne !", qui est aussi un petit clin d’œil à "Elfen lied".
Histoire courte (à peu près) qui me trotte en tête depuis quelques temps et dont je me pencherais sur quelque chose de plus conséquent lorsque j'aurai un peu plus de temps.
4
27
62
13
Défi
R. Azel
Réponse au défi (Trouver l'âme-sœur) De chucky
19
47
29
2
R. Azel
 Alors on en est là ! Sis face à face à se regarder, semblables à deux inconnus sur le point de se jauger. Pas un mot entre nous ne s’élève, tandis que je porte ma tasse de café à mes lèvres, puis lâche un fin soupir qui soulève la vapeur de mon élixir.  Tout avait pourtant si bien commencé. Flagrante certitude jetée sur nos idées. Un nouveau départ des plus prometteurs, plaisant avenir aux mille senteurs. Un temps joyeux et, qui plus est, harmonieux. Un futur grand ouvert où nous agirions de concert, bien décidés à avancer de pair, jusqu’à ce que la mort tant amère, à jamais nous fasse manquer d’air. Un avenir dessiné à l’aspect glorieux, au détriment des convoitises d’éternels envieux.  À nous deux et dans les moindres détails, nous l’avions planifiée cette satanée vie sans faille. Tout semblait vouloir couler de source, sans même l’ébauche d’un ombrage vorace, tapie au loin, dans les plus infimes espaces. Je redoublais de bonheur, armé de songes révélateurs. Confiant et paré d’ambitions, je savais qu’à nous deux nous aboutirions. Puisque tel un couple désuet, j’en étais la base et elle le sommet.  Aux prémisses, il va de fait, que sceptique je m’affichais, confronté à ce qui nou
13
50
105
3

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

Et vous ?
0