Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

Adrien de saint-Alban

Je me souviens qu'en sortant du lycée, je passais presque toujours par la librairie du père Giard. Il avait l'oeil aux aguets, le père Giard. Dès qu'il me voyait arriver, il redoublait de vigilance: il savait que j'étais un voleur de livres.
Je faisais pivoter le tourniquet. Les Garnier Flammarion brillaient de mille feux. Ils étaient là, comme une proie facile. Il y en avait pour tous les prix. Je les ouvrais, les feuilletais, les rangeais en oubliant parfois d'en rendre un à César. A l'affût, toujours en embuscade, le père Giard se méfiait. Il savait la réputation de prédateur dont j'affichais fièrement les traits. Le regard en coin, l'oeil sévère. Il me surveillait. Cependant, j'arrivais toujours à sortir de la librairie avec un livre sous le bras ou sous le manteau, sans payer.

Je me souviendrai toujours du père Giard. Il était petit et trappu.

A la mairie, il s'occupait de la culture avec cette passion débordante de ceux qui sont habités par une foi que nul ne peut ébranler, excepté la mort.

Quelques années plus tard, j'ai appris qu'il avait cassé sa pipe, il avait succombé à une crise cardiaque.

Le père Giard était un brave homme et un fougueux.

Les passionnés meurent souvent d'une crise cardiaque.

Un homme ordinaire meurt dans son lit.

Les génies meurent sur scène. Le père Giard était un génie. A sa façon.

Adrien de saint -Alban

748
œuvres
422
défis réussis
1550
"J'aime" reçus

Œuvres

Adrien de saint-Alban
Pourquoi pas un échange épistolaire pour commencer et si les affinités réciproques sont au rendez-vous, dès lors pourquoi ne pas continuer par un échange littéraire , ma chère Jade ? Et pour finir quelque chose de très fort entre vous et moi en guise d'apothéose. Je dois vous avouer que vous ne me laissez point indifférent, même si vous vous montrez quelque peu distante. Y aurait - il en vous comme une crainte d'une déception amoureuse ? Y aurait - il en vous comme une angoisse de déjà vécu, comme un animal que l'on aurait affreusement torturé et qui garderait le souvenir infâme d'une sauvagerie ? Sachez , ma chère Jade que je ne suis pas un sauvage mais ce qu'on peut appeler la perle des hommes. Une perle qui cherche son écrin, celui d'une belle et charmante femme qui lui ressemblera. Je vous aime très fort, Jade. Vous dégagez un je ne - sais - quoi de puissamment attirant, peut-être votre sagesse de femme prudente, votre féminité habillée d'une grande modestie et d'une noble discrétion. Entre toutes les femmes désirées c'est vous que j'aurai aimée. J'aurais aimé que vous fussiez mienne. Vous serez ma Manon Lescaut , je serai votre Chevalier des Grieux Jade , je vous aime! Votre A
32
4
15
8
Défi
Adrien de saint-Alban

Profitez de votre famille. Quant à moi je penserai à vous. Mon esprit est lié au votre. Mon âme ne saurait se satisfaire de l'absence d'une femme telle que vous mais je prends acte de votre doute. Pourtant, je vous le répète, avec vous je suis dans les fers, dans les fers brûlants d'un amour dévorant.

Adrien , quelqu'un qui pense à vous et vous désire de toute son âme
70
14
7
5
Adrien de saint-Alban
Avec la CGT ,les poivrots ont leur syndicat Comme l'islam a ses cinq piliers, le syndicat CGT à également ses piliers. Ils sont au nombre de quatre. Axel Lousteau est délégué CGT. Comme ses trois confrères syndiqués. Axel Lousteau est alcoolique, comme ses trois confrères de la CGT. Pourtant, Dieu sait qu'un ménage a été fait au sein de l'organisation syndicale pour éradiquer ce fléau. Un fléau qui est l'apanage des syndicats et des chasseurs. Bien que chez les chasseurs, Bacchus ait tendance à pousser ces derniers à se flinguer les uns les autres dans les moments de gaietés cynégétiques incontrôlés. Chez nos amis syndicalistes de la CGT on a l'alcool inoffensif. Georges Kaplan est délégué CGT. Comme ses trois confrères de la CGT. Georges Kaplan est alcoolique, comme ses trois confrères de la CGT. Il lui arrive de s'oublier et de dire n'importe quoi dans les réunions syndicales. Il voudrait se désintoxiquer. Il passe ses heures de délégation à s'imbiber de suze. Alphonse Magloire, lui est un violent. Quand il est bourré il bat sa femme, il nourrit une suspicion démesurée d'adultère à l'égard de sa femme Alphonsine, la soupçonnant continuellement de le tromper avec Georges Kaplan, p
5
4
20
32

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour assurer mon immortalité
0