Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

Sibaran

Sans doute quelque part proche de la dépression.

Hey !

J'essaye de convertir Roxzilla et Sainsu à l'art d'écrire. Si jamais quelqu'un voit ça et peut leur donner un peu de force !

Quant à moi, bah je publie un peu chaque jour, selon mon inspiration du moment.

(D'ailleurs, merci aux gens qui prennent le temps de me (re)lire, ça me fait hyper plaisir !)

Pour ce qui est de ce que vous trouverez ici :

- Flaques est une histoire relevant du fantastique et de l'horreur. Elle parle d'un village pris au piège par une bien étrange malédiction.

- Peurs est un recueil de toutes petites histoires riquiquis. Il aborde mes craintes, peut-être les vôtres aussi.

- Méfaits d'hiver, ou l'histoire de Charlie. Ou plutôt les histoires des voisins de Charlie, pro des commérages.

- Pensées. Un recueil de poèmes sur des sujets aléatoires.

- Les contes de Mère Nature. J'avais envie de m'essayer aux contes à morale, donc j'en ai écrit.

- R comme Romance. Un texte qu'on m'a demandé et qui a pour vocation d'être niais à souhait.

- J'aime bien relever des défis. J'trouve ça marrant. Et ça me donne l'occasion d'écrire des textes concis et variés, ce qui n'est pas plus mal.

Mon rapport au temps est conflictuel en ce moment...

27
œuvres
18
défis réussis
206
"J'aime" reçus

Œuvres

Sibaran
Ayant peur de tout, j'ai envie de partager mes angoisses. Et par la même occasion, de les personnifier.

(Ces textes sont libres d'interprétation, n'hésitez pas à laisser la vôtre)
32
17
8
8
Sibaran
Quand je suis déprimée, j'aime à écrire mes pensées. Du coup, je risque d'écrire souvent ici.
Il ne faut même pas chercher un sens à ces textes, sûrement que mon inconscient sait où il voulait en venir, quand à mon conscient il relit sans comprendre.
22
23
0
6
Sibaran
Parfois, le danger surgit sans crier gare.
Parfois, il prend des formes incongrues.
Dans un village niché au milieu de nulle part,
En tant que flaque, il apparut.
17
9
5
18

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

Parce que j'aime ça.

Discussions créées

0