Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

La Ruche D'or, loin du chaos.

Forêt Aloré.
La Ruche D'or, loin du chaos.
Plus le temps, plus l'envie. Plus l'moment, plus l'inspi.
Voici l'alphabet, avec une idée jetée en pâture à l'ennui.
Si j'arrive au bout, c'est que j'ai un énorme soucis.
98
125
48
68
La Ruche D'or, loin du chaos.
Giga disclaimer.
Présence d'indécence, de larmes et de sang.
Âme sans cible, s'abstenir. Ne laissez pas le hasard vous transporter.
163
96
68
22
La Ruche D'or, loin du chaos.
CONTENU SENSIBLE
Un aller-retour incessant entre les culmines.
— De périhélie…
— … Aphélie ; puisse la Lune nous éclairer de son macabérique sourire.
— D’aphélie…
— … À périhélie ; puisse le Soleil nous aseptiser de ses fiévreuses javelines.

Nouvelle au thème libre ; 4000 mots maximum ; échéance 31 Décembre 2021.
120
44
166
34
La Ruche D'or, loin du chaos.
Danger.
Ne pas entrer.
Demi-tour apprécié.
34
23
33
6
La Ruche D'or, loin du chaos.
Retranscription du greffier, sur le vif, lors de la diffusion en audience. *CLIC* Il est question de ryhtme. Toujours de rythme. Encore et encore. Encore *Lamentation imperceptible* et toujours. *Sanglots alternés de respirations lourdes* *Une voiture manoeuvre pour se garer ; silence* Je ne voulais *gémissement plaintif* non, je voulais pas. J'n'étais qu'un charlatan qui voulait juste effleurer la magie des seuils. Oui, c'était comme ça ! J'avais pas le rythme. C'est tout. *Portière de véhicule qui se ferme ; des pas s'éloignent, talons aiguilles à n'en point douter* Aujourd'hui, je suis un magicien *anhèlement emporté* c'est ton seuil que je voulais briser c'est ton seuil que j'enfoncerais. *Les branches d'un végétal s'agitent ; course appuyée* Mademoiselle ! S'il vous plaît ! *Haro terrifié* Ho là, doucement. Je ne voulais pas vous faire peur. Pardonnez-moi, Mademo... Qu'est-ce tu veux ? Que vous rangiez votre lame pour commencer ? S'il vous plaît ? J'm'en vais, c'n'est pas grave. C'est juste que j'n'ai plus de batterie et je ne retrouve pas mon ch'min. J'vais d'mander à quelq'un d'autre *en sourdine* je ne voulais pas vous faire peur, bonne soirée mademoiselle. *Semelles traîné
2
15
17
10
Vous êtes arrivé à la fin
0