Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun

48.
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Le haïku, poème japonais, obéit à certaines règles qui évoluent.
N'obéissant pas toujours à ces dernières, certains de ces poèmes brefs n'en sont donc pas.
On les appellera donc comme on veut.
Il s'agit bien de poésie, de mots, l'auteur se sent libre d'écrire ce que bon lui plaît.
Il est bon de se sentir libre !

"Les formes sont faites pour que l'on s'en écarte. Et pour s'en écarter, il n'est point de recette toute faite." (Bashô).
1007
163
23
20
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Et ma Déesse aussi !
257
27
8
3
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Une collection personnelle de phrases drôles, poetiques ou sages.
Apophtègmes, adages, axiome,proverbes...
Des petites perles
190
43
6
3
Défi
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Poème d'adieu traditionnel du Japon, le jisei est un dernier poème avant la mort.
Il peut prendre plusieurs formes mais en bon haïjin j'ai choisi le haïku.
J'espère avoir le temps d'en écrire encore beaucoup ! ( quoique...)
92
25
1
1
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Nouvelle retro-futuriste suite à un défi écriture.
27
5
21
8
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Petits poèmes d'inspiration matinale
56
27
0
1
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Plutôt qu'un poème au sens où on l'entend généralement, le senryû est en fait une occasion de lâcher un bon mot sur les travers de la société, d'asséner une rosserie bien tournée à tel ou tel des acteurs sociaux ou politiques les plus en vue, à tel groupe, bref, de provoquer... en dix-sept syllabes, toujours ! Mais à la différence du haïku, ces dix-sept syllabes ne doivent pas forcément être réparties en 5-7-5. Elles peuvent l'être librement.

Source : http://www.haikunet.org/pages/01_haiku_senryu.htm
Merci P. Costa
41
7
4
1
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Tout est dans le titre, du vrac.
24
0
1
1
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Le tanka, du japonais tanka (短歌?, littéralement chant court), est un poème japonais sans rimes, de 31 mores sur cinq lignes. Le tanka est une forme de la poésie traditionnelle waka (和歌?) et est plus vieux que le haïku, dont il peut être considéré comme un ancêtre. Il fleurit pendant la période Heian (794-1192). Le tanka classique est toujours considéré au Japon comme la forme la plus élevée de l'expression littéraire. Sa construction en 31 syllabes ou sons, selon 5-7-5-7-7 n'est pas anodin. Cela correspond aux nombres sacrés 5 et 7. Le tanka est en lien étroit avec le shintoïsme qui est la voie du divin

Nous retrouvons cela dans la musicalité du tanka chanté en 5 et 7 syllabes. En musique, il y a un rapprochement entre le nombre d’or et la gamme la plus universelle, la pentatonique, formée de 5 notes (les notes noires du piano). L’autre gamme étant en 7 notes (les notes blanches du piano).

Le nombre 5 est le nombre du centre, symbole de la tradition philosophique éclairée, de l’harmonie, de l’équilibre ; il prend en compte la liberté, le mouvement et le changement.

Le nombre 7 est le symbole d’esprit, de connaissance, de recherche, de vie intérieure. Il est le cherchant infatigable de vérité.

Aujourd'hui, sa modernité consiste, non pas à changer sa forme, mais bien dans le choix des thèmes explorés en lien avec le monde d'aujourd'hui.
Source : wikipedia
42
4
4
1
Défi
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Haïku de mars
38
4
1
1
Défi
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
En réponse au défi de Jake Creed Warren

Afin d'occuper vos esprits en ce début d'année je vous propose de rédiger un Haïku avec un thème libre.

Difficile de n"en écrire qu"un seul !
14
3
0
0
Défi
Tacitus "Asmoun" Zéfiratoun
Enfant de l'assistance publique, je retrouve ma Maman, enfin c'est Elle qui me retrouve.
Dans Irène il y a Reine !
15
14
0
5
0