Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

sarahedition

Bonjour à tous,

Je vous livre ce que j'écris depuis quelques mois.

Merci pour vos retours, commentaires... je pourrai ainsi parfaire l'écriture grâce à vos remarques!

merci à vous tous,

1
œuvres
0
défis réussis
59
"J'aime" reçus

Œuvres

sarahedition

Mon roman s’appellera : J’ai 40 ans, deux enfants. Je m'appelle Penelope et j'ai envie de tuer mon chat. Je suis sûre que Télérama adorera ça.
Quarante ans, je viens de les avoir, en août. Je n'aime pas l’idée de vieillir. Dans ma tête, j’ai quarante ans depuis environ cinq ans, puisque c'est comme en maths, j’arrondis déjà à l’unité supérieure : trente-cinq c'est déjà quarante, quarante c’est déjà cinquante... Bref, j’ai l’impression que demain j’aurai quatre-vingt ans.
Deux enfants. Oui, une fille et un garçon. Deux adolescents, deux collégiens, déjà. Je suis séparée du papa et en garde alternée, j'ai donc les enfants une semaine sur deux. Des enfants parfaits. Enfin. Pas toujours. Des enfants de leur génération, qui connaissent leurs droits, négocient tout. Ils utilisent les réseaux et jouent à Fortnite. Ils me prennent pour une vieille, évidemment et rigolent régulièrement à mes questions ou mes remarques.
Pénélope, oui parce qu’Ulysse. En épouse vertueuse et fidèle, j'attends le retour d’Ulysse. Nous n’habitons pas ensemble. J’attends que mon amour affronte les épreuves de son odyssée quotidienne avant de revenir à moi. Je l’aime très fort. Très. Je suis jalouse et possessive.
Envie de tuer mon chat. Oui. Tous les jours. L'éternelle question de tous : Pourquoi ai-je un chat alors? Il y a des années lors de la séparation du papa de mes enfants, pour ma fille petite, qui réclamait un animal. Il était trop mignon petit. Moi je n’aime pas vraiment cet animal. Je le soigne comme une mère distante et froide avec son enfant. Litière et nourriture. Ni caresse, ni affection. Il me colle, je le repousse. Il perd ses poils c’est une horreur. Je fomente des plans pour l’assassiner mais je n’arrive même pas à imaginer le donner de crainte qu’il soit maltraité....
59
46
136
31

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

parce qu'on me l'a suggéré, et j'aime bien

Listes

Avec Je pense donc je tweet (Tous)...
0