364. Uta

2 minutes de lecture

Uta était dans un moment ou il était difficile de le convaincre, tout ce qu'il avait envie là tout de suite c'était de se défoncer la tête jusqu'à en perdre connaissance. Il lui restait un petit cachet, planqué dans la coque de son téléphone, même si y en avait qu'un ça lui permettrait sûrement de décoller assez pour ne plus penser à cela. Avec plusieurs bières il arriverait peut-être à atteindre un stade ou il se sentirait bien... Comme l'autre fois ou il avait pété un câble à cause de la vidéo de Zac. Ah... Mais en faite il était souillé depuis bien longtemps, ses pratiques bien trop extravagantes, un hypersexuel qui se tapait tout ce qui bouge, alors quoi de plus normal que son oncle lui passe dessus après tout. Léo... Il ne le méritait vraiment pas, il lui avait prit sa virginité, son innocence, si ce jour-là il ne lui avait pas sauté dessus comme un affamé il lui aurait sûrement évité tellement de problème. Ses yeux tremblèrent légèrement, de façon presque imperceptible. Puis il soupira détournant la tête de son amant malgré le baisé échangé, si Léo l'aimait c'est simplement qu'il n'avait connu personne d'autre, le fait qu'il ai été gentil avec lui l'avait sûrement embobiné et il croyait simplement l'aimer. Alors qu'Uta n'avait été qu'un monstre, ne pensant qu'à lui sauter dessus, il était répugnant, Léo lui n'avait pas forcément envie de cela, c'était juste pour lui faire plaisir qu'il écartait les jambes. Finalement il l'avait utilisé à vrai dire, joué avec ses sentiments, alors pourquoi son coeur brûlait autant. Il était finalement paumé.

- Tu es beaucoup trop gentil Léo... Des gens pourraient profiter de ça un jour !

Glad' bougea lançant un regard noir au brun qui se tassa littéralement, il ne permettrait pas qu'Uta recommence la même erreur qu'avec Prompto. Même si dans le cas présent les faits étaient beaucoup plus grave. Alors doucement Uta se tourna vers Léo et vint déposer un doux baisé sur ses lèvres, avant de prendre appuit sur le mur et de se relever.

- J'ai besoin d'une clope !

Il sortit alors très vite de la pièce, Glad' s’adressa vivement à Léo.

[Glad'] « Le lâche surtout pas d'une semelle et surtout répète lui toujours que tu l'aime même s'il ne te répond pas. Il est dans une phase de déprime assez forte si tu baisse les bras tu vas le perdre, on sais pas ce qu’il a dans la tête actuellement ! Et… Bouscule-le… Fait lui vidé son sac, sort lui les vers du nez et va falloir que tu te force à le faire. »

Uta avait filé jusqu’au bacon sans attendre qui que ce soit, s’allumant alors une clope les mains tremblantes, il sorti son téléphone et commença à le faire tourner entre ses doigts nerveusement. Il baissa la tête par dessus la rambarde regardant le sol avec un air très malsain.

Annotations

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0