Harmonie ?

3 minutes de lecture

Suis-je en harmonie avec moi-même ? En voilà une bonne question… Et son corolaire : est-ce que je suis ce que j’avais rêvé de moi quand j’avais 20 ans et qu’ai-je appris de la vie ?

Vous avez deux heures… et non, deux minutes de lecture. Va falloir être synthétique mon grand, résumer quarante ans de vie en deux minutes de lecture, fa falloir sacrément être concis. Et avec une digression comme ça, c’est mal parti…

Je naquis en l’an de grâce… Non, stop, arête tes conneries, on a dit deux minutes ! Ok, ok, mais vous ratez des épisodes croustillants... Mais on s’en fout, on veut des leçons de vie, pas des anecdotes, aussi cocasse soient-elles.

D’abord, vous l’aurez noté, je ne suis pas seul. On est plusieurs dans ma tête et ce n’est pas simple de mettre tout le monde d’accord. C’est arrivé il n’y a pas très longtemps, tout le monde a commencé à s’exprimer. Quelle cacophonie au début. Comme si la parole avait été libérée d’un coup, mais pour tout le monde en même temps. J’avais de ces migraines. Et puis, bon an mal an, tout ce petit monde a fini par s’écouter mutuellement, par prendre le leadership chacun son tour, selon les circonstances et maintenant ça ne va pas si mal…

Je fais un peu allumé du bocal en parlant comme ça, mais qui à l’intérieur de sa tête, n’a pas un démon, un ange, un inconscient (je sais normalement, un inconscient, c’est inconscient et donc silencieux, mais pas chez moi) et aussi (si vous avez un truc à retenir de ce que je dis là, c’est ça : c’est CAPITAL) un enfant intérieur ! C’est la grande nouveauté, voire même leçon de vie que je peux partager avec vous : il faut écouter et cajoler son enfant intérieur.

C’est tellement facile de la zapper : les réalités de la vie, le quotidien, la nécessité d’être adulte (de donner l’impression de, au moins). Mais c’est lui qui vous fait vous émerveiller, rire, aimer, écrire (oui écrire, si ce n’était pas lui qui écrivait, qu’est-ce que je serais chiant et pompeux). C’est grâce à lui que vous êtes ému devant un beau paysage, une étoile filante. C’est lui qui fait serrer vos bras et battre fort votre cœur quand vous faites un câlin à votre enfant.

C’est lui, la vie. En résumé, laissez s’exprimer votre enfant intérieur, choyez-le (il a peut-être vécu des trucs pas rigolos dans votre enfance, que votre inconscient – dans un but protecteur sans doute – a soigneusement enfoui bien profond). Il a besoin qu’on prenne soin de lui car si vous ne le faites pas, personne d’autre ne le fera…

Et puis après, l’harmonie viendra toute seule, avec des hauts et des bas, des avancées et des reculs, des joies des peines (oui, ça va on a compris, là tu deviens pompeux et chiant…). Mais c’est la vie !


Juste un dernier « truc » parce que c’est important aussi : la vie va mettre devant vous un certain nombre d’épreuves/opportunités/challenges/occasions, qui normalement vous arrivent quand c’est le bon moment, quand vous êtes (théoriquement) prêts. A vous de les saisir/relever (ou pas, ça restera toujours votre choix). Mais ce qu’il y a de bien (enfin de bien, c'est comme ça, point barre), c’est qu’elles se représenteront à vous, sous des formes différentes, jusqu’à ce que vous ayez franchi cette étape. Et rassurez-vous (ou pas), ça ne s’arrête jamais, c’est comme ça jusqu’au bout… À 60 ans, je sais que j’en ai d’autres qui vont se présenter à moi, encore et encore. Et la vie, c’est ça aussi…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Vous aimez lire Fred Larsen ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0