Du fond de tes abysses...

Une minute de lecture

Du fin fond de tes fosses obscures, abyssales

T’est-il possible d’entrevoir la lumière du Soleil

Et de remonter vers son éblouissement vermeil

Qui te ferait découvrir les mille et une merveilles

Occultées par ton pauvre cœur de fragile cristal

Voyageuse affligée dans le vide de ton espace infini

Tu erres tel un fantôme désœuvré sous perfusion

Avec à la place du cœur un désert d’émotions

Dont les bourrasques te criblent d’aigus tessons

Qui te hachent le derme de l’âme avec frénésie

Tu piaffes devant le gouffre de la mélancolie fatale

Où règnent les méduses sanglantes du vil ennui

Et les sang-sues qui te pompent ta vitale énergie

Alors que ton esprit cherche à sombrer dans l’oubli

De tes plaies ouvertes dues à ton lourd passé infernal

Déploie tes ailes de papillon, petit ange meurtri

Écoute la sublime voix de la lumière qui éclairera

Ton envol dans les courants célestes de la foi

Et qui, vers la guérison de ton être profond, te guidera

Jusqu’aux étoiles scintillantes habitées par des génies

En frottant ta bonne étoile tu auras droit à trois vœux

Pas un de plus, pas un de moins, ta chance, la voilà

Alors de grâce, fais-moi plaisir, ne la rate surtout pas

Et choisis judicieusement les meilleurs qui soient

Pour que dès maintenant tes jours deviennent heureux

Jamais je ne voudrais t’imposer un choix

Mais si tu me le permets, je te suggérerai

Au moins le principal pour lequel opter

Qui assurément t’apportera la félicité

Et j’ai nommé : l’amour, n’en doute pas.

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0