Ma déesse, mon ange…

Une minute de lecture

Ô ma déesse, mon ange,

Permets-moi ces louanges

Je t’imagine tellement pure

En tout cas, plus que moi, c’est sûr

Et pourtant, je te veux,

Au corps, le feu,

Dans mes bras,

Dans mes draps

Que tu me manges,

Que je te mange,

Sous tous les angles,

Avec ou sans sangles

Tu adores le sexe,

Comme j’adore le sexe

Tu es toujours prête

À t’y mettre

Dans notre lit,

Chaque fois tu ris,

Comme une petite fille

Et tes yeux, de joie, brillent

Dès mon premier toucher,

Aux endroits que tu sais,

Tu sursautes, tant tu es sensible

Cela m’excite, c’est terrible

Tout au long de nos jeux,

C’est si merveilleux,

C’est tellement bon,

C’est comme du bonbon

Chaque fois nous jouissons,

Comme par magie, à l’unisson

Je suis un homme comblé

À n’en pas douter

Ô ma déesse, mon ange,

Elles sont pour toi ces louanges

Je te sais, dans ton âme, si pure

Mais pas dans ton corps, ça, c’est sûr

Tu es source de bonheur

Mon adorable cœur

Je te veux dans ma vie

Pour la vie

Ô ma déesse, mon ange, ma Vénus, ma Diane

Ta vénusté, ta déité t’enrobent d’une aura diaphane

Dont la luminescence féerique m’éblouit

Et téléporte mon âme dans un monde infini

Tu incarnes le Soleil de mes jours

Tu es mon phare, ma tour

Tu es mon amour

Pour toujours

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0