Enfer et mer…

Moins d'une minute de lecture

le ciel de mon âme était obscur

y grondaient d’immenses nuages noirs

les éclairs y cognaient très dur

un orage y crachait son désespoir

mais bientôt un vent alizé a soufflé

et a nettoyé mon âme des feux de l’enfer

pour la décorer d’un magnifique bleu d’été

ainsi que mon cœur d’un vert émeraude de mer

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0