Prologue

Une minute de lecture

 « C’est la police ! Ouvrez ! » m’intima une voix d’homme autoritaire.

 Mon cœur se mit à tambouriner dans ma poitrine, si fort que j’eus l’impression qu’il allait en être éjecté. Jamais de ma vie je n’avais eu affaire à la police… L’homme dans le couloir frappait de plus en plus fort, répétait inlassablement son ordre de lui ouvrir. Je savais qu’il finirait par défoncer la porte si je ne m’exécutais pas.

 Les jambes tremblantes, je m’approchai de la serrure et ôtai le verrou.

 Trois types déboulèrent dans mon appartement. Le plus âgé fit un pas vers moi, les sourcils froncés.

 – Je vous arrête pour le meurtre d’Alexandria Fallen, m’annonça-t-il d’un ton glacial.

 – Qui ?

 Il ne répondit pas à ma question. Il brandit ses menottes, me força à me retourner en tenant fermement mon épaule, puis serra les bracelets métalliques autour de mes poignets, dans mon dos. Je sentis le fer transpercer ma chair…

 Je ne comprenais pas ce qui était en train de m’arriver. J’avais mal au ventre, j’avais froid puis chaud, sentais mes tempes battre. J’avais presque le souffle coupé. Tout mon corps tremblait, mes jambes flageolaient. J’étais terrifiée.

 « Vous avez le droit de garder le silence. Si vous renoncez à ce droit, tout ce que vous direz pourra être utilisé contre vous. Vous avez le droit de demander la présence d’un avocat », récita-t-il en me poussant hors de mon appartement.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Queen_Butterfly ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0