Rumeur

3 minutes de lecture

Cathy Nantel se sentait devenir paranoïaque.

A force de baisser les yeux et de se faire toute petite.

A force d'écouter le silence des autres.

Ce silence qui prend vie quand on entre quelque part.

Ce fut le moment de ce silence.

Attentif et observateur.

Le monde du silence.

*****************************

Des brides de conversation interrompue à son arrivée.

Des regards détournés à son approche.

Des rires vite masqués alors qu'on la frôlait.

Paranoïa !

Jusqu'au jour où on apprend la vérité.

Rumeur !

Cathy Nantel fut gentiment mise au courant par un mail...sur son adresse professionnelle...

Expédié à tout le monde.

Qui en était l'auteur ?

*****************************

" Comment fonctionne une rumeur ?"

Cathy avait tempêté, elle avait hurlé, elle avait pleuré.

Elle se retrouvait impuissante face à l'énormité de la rumeur.

Anthéa lui expliqua :

" L’origine d’une rumeur vient tout simplement de la peur du vide, sans parler de celles qui trouvent leur source dans la haine, la malveillance, la vengeance, la jalousie ou la rivalité. Nous avons besoin de donner un sens à ce qui se passe autour de nous, et quand il manque des infos, nous comblons les trous de l’histoire avec des faits fantasmés ou des conjectures.

- Mais quelle histoire ? Quelle information ? Je n'ai rien à cacher. Que faire contre la rumeur ?"

Cathy parlait en essuyant ses yeux qui pleuraient encore, de rage et de douleur.

Si le patron...

Si le patron lisait ça...

Si le DRH apprenait ça...

Et plus loin...plus grave...plus terrible...

Si son fils apprenait ça...

" La plupart des rumeurs sont crédibles. SI elle se répand, c’est qu’elle est crédible, plus les gens la croient facilement plus ils la colportent. Sa crédibilité ne dépend pas de la source de l’information, mais de sa cohérence avec les préjugés, les stéréotypes ou les images largement répandues. Vos collègues ne savent pas pourquoi vous avez été promue à un poste de responsabilité très convoité, à partir d’une information limitée, ils échafaudent des hypothèses et ajoutent leurs explications.

- Je n'ai pas...été promue... Bien au contraire... Je..."

Cathy réfléchit, réfléchit. Elle se donnait la migraine et se faisait du mal.

Pas de promotion.

Mais alors ?

Son patron lui a retiré les dossiers importants.

Ses collègues l'ostracisaient.

Mon Dieu ! Si son fils apprenait ça...

Si son ex-mari apprenait ça...

Pourrait-elle perdre la garde de son fils ?

" La meilleure façon de lutter contre la rumeur est de communiquer ouvertement. Oubliez la défensive ou la colère, ces comportements accréditent le bruit qui court comme si vous aviez été pris en flagrant délit. Pour répondre, vous devez avant tout identifier les éléments qui la rendent crédible, et qui peuvent en partie provenir de votre comportement, car la réprimer est très difficile. Vous devez instaurer une communication ouverte qui vous tient au courant de ce qui se dit.

- Qu'est-ce qui rend crédible cette...infamie ? Mais je ne fais rien. Je n'ai rien dit. Je..."

Cathy pensait mais ne trouvait pas.

Qui lui voulait assez de mal pour colporter une telle rumeur ?

Certainement plusieurs personnes.

La paranoïa, oui, oui.

Evidemment.

" Prévenir la rumeur, c’est communiquer transparent. Lorsque un groupe sait ce qui se passe au sein d’une organisation, il n’a pas besoin de deviner quoi que ce soit. Utilisez tous les vecteurs à votre disposition (bulletins, réunions, intranet…) pour informer. Vous devez plus que jamais communiquer clairement.

- Je n'ai rien à cacher," répéta Cathy.

Pas de promotion, elle n'avait jamais couché...jamais ainsi...

Les pièces jointes du mail tournaient en boucle dans sa tête.

Que de merveilles n'accomplissons-nous pas avec Photoshop ?!

Affolée, la femme lisait des pages et des pages de sites internet pour trouver des informations.

Harcèlement, rumeur, mobbing, isolement...

Mais était-ce dans sa tête ?

" Décapiter la rumeur dès sa naissance. Faire face à la rumeur immédiatement est le meilleur moyen de la décapiter. Elle se propage comme une traînée de poudre, change et grandit au-delà de la petite parcelle de vérité à son origine. Dès que vous l’entendez, parlez-en avec les personnes impliquées, tenez une réunion pour communiquer la vérité. C’est à vous de donner l’exemple : si quelqu’un vous rapporte une histoire et veut partager un commentaire, refusez d’y participer. Si vous entendez des propos sur un collègue émanant d’une personne qui n’est pas la source directe, posez des questions, cherchez la vérité, parlez-en à vos supérieurs.

- Mes supérieurs, soupira Cathy. Mes connards de supérieurs."

Là, Cathy posa sa main sur sa bouche et les larmes coulèrent.

Elle était piégée.

" La communication ouverte arrête la rumeur, et si elle continue, cela signifie que vous devez fournir plus d’informations.

- Mon Dieu. Comment prouver que je n'ai jamais couché avec des clients ?

- Il faut avoir le courage de parler ! "

Demain, Cathy parlera.

Demain, Cathy fera face.

Demain.

Car ce soir, Cathy se coucha dans son lit, seule et triste, et pleura.

Annotations

Vous aimez lire Lady Sybille ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0