Nous avons tant de larmes et si peu de moyens

de Image de profil de Matthieu SavaryMatthieu Savary

Avec le soutien de  Laurent Datünder, no97434 
Apprécié par 11 lecteurs
Image de couverture de Nous avons tant de larmes et si peu de moyens
La poésie est sans doute le seul genre où les auteurs sont plus nombreux que les lecteurs. Ou comme l'écrit Enzensberger : le besoin d'écrire des poèmes coexiste avec l'horreur d'en lire.

Qu'on me permette d'introduire ainsi mes poèmes par ce constat. Que les causes en soient connues ne signifient pas qu'on puisse les résoudre, même collectivement. On sait que la poésie est maltraitée à l'école, qu'elle est délaissée par les grandes maisons d'édition, et que le risque d'entre-soi des rares poètes qui parviennent à arracher à l'indifférence une audience fragile, dans un contexte de perfusion aux aides publiques, n'aide pas forcément à faire naître de grands textes.

Constat amer, qu'il est coûteux de dire, car je ne sais pas si mes poèmes méritent mieux que cet oubli.

Et bien que ces poèmes soient moins amers que mon constat, c'est bien la toile de fond qui semble les accueillir, et c'est pour cette raison que j'ai pris le risque de donner à mon recueil un titre larmoyant. Ce titre est le vers d'un poème que j'ai abandonné. Le poème était mauvais, vous ne perdrez rien à ne pas le lire. Mais j'ai gardé ce vers. Bien sûr, il aurait été artificieux de le coller ailleurs, et ce n'est que maladroitement et déçu que j'ai tenté de le faire. C'est une chose curieuse de voir un vers vous rester sur les bras. Vous le gardez, vous le gardez, mais vous n'avez rien à en faire. Le recycler en titre devrait-il me faire honte ? Je trouve ça plutôt drôle. C'est comme si je posais un poids sur une feuille tremblante, pour qu'un coup de vent ne l'emporte pas.

Allons voir si le reste est vraiment aérien.

Merci, amis poètes.
Licence CC - Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions
31 chapitres d'une minute en moyenne
Commencer la lecture

Commentaires & Discussions

la page blanche qui suitChapitre1 message | 1 an
cimetièreChapitre3 messages | 1 an
à trois reprisesChapitre1 message | 1 an
la pluieChapitre2 messages | 1 an
une toute petite choseChapitre14 messages | 1 an
jardin videChapitre1 message | 2 ans
page d'un carnet de voyage islandais (2)Chapitre1 message | 2 ans
les bâches noiresChapitre6 messages | 2 ans
la nouvelleChapitre3 messages | 2 ans
une dépositionChapitre3 messages | 2 ans
tout ce qui avait une ombre la perdChapitre3 messages | 2 ans
Richard BrautiganChapitre3 messages | 2 ans
brèvesChapitre3 messages | 2 ans
stèles muettesChapitre2 messages | 2 ans
la case luChapitre1 message | 2 ans
les poètes étaient encore dangereuxChapitre2 messages | 2 ans
une poignée d'arbresChapitre0 message
page d'un carnet de voyage islandais (1)Chapitre0 message
page d'un carnet de voyage islandais (3)Chapitre0 message
André ChénierChapitre0 message
Hildegard et mon chienChapitre0 message
comme ces statues blanchâtresChapitre0 message
le moindre malChapitre0 message
MacromegasChapitre0 message
le tympan de la terreurChapitre0 message
supersommationChapitre0 message
le poison est sur la tableChapitre0 message
moins de bruitChapitre0 message
granitChapitre0 message
Venera 9Chapitre0 message
l'église est désormais trop grandeChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur l'Atelier des auteurs, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0