Chapitre 58

Une minute de lecture

— Tu m’avais promis quelque chose Éris.

La déesse de la discorde eut un sourire aux lèvres et prit place sur l’une des pierres rouges qui peuplaient le Tartare. Elle baissa les yeux sur ses ongles noirs.

— Tu peux me faire confiance Érèbe, susurra-t-elle, Laverna deviendra ce que je t’ai promis. Je pense avoir fait mon devoir en tant que déesse de la discorde.

Le dieu des ténèbres ne parut pas convaincu, mais le sourire de son enfant le fit douter.

— Et l’autre ?

— Oh, Érèbe, il y a tant de potentiel ! Tu pourras en faire ce que tu veux. L’un ne va pas sans l’autre.

Le dieu eut un sourire amusé et tendit la main vers elle.

— Je veux le sentir.

Éris s’approcha et lui tendit la main.

— Tu vois ? Mon essence coule dans ses veines, tu pourras faire de lui ce que tu veux.

Il sourit et se tourna vers la porte ouverte du Tartare, savourant enfin sa victoire. Il avait réussi à éteindre les dieux, et il règnerait enfin en maitre sur ce qui lui revenait de droit.

— Je la veux toujours.

— Tu l’auras, répondit Érèbe en quittant la Tartare pour rejoindre les ténèbres. Il suffit d’être patient.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire littexastronaut ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0