Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

- Kyllyn' -

Retrouvez-moi sur kyllyn.fr|Facebook
- Kyllyn' -
*EN PAUSE LONGUE DUREE*
Pardon à celles et ceux qui passent ici, j'ai du mal à voir où va cette histoire pour le moment. Je reprendrai lorsque j'aurais retrouvé ma boussole.

[CV]
Elle veut être libre. Il a été renié. Elle a fugué. Il est juste humain. Elle craint ses émotions.
Ils sont juste vivants, et cherchent tout simplement à ne pas être trop malheureux. Ils se croiseront, eux ou d'autres... et ces rencontrent tisseront le fil de leurs vies.

***

- J'avais oublié. Cette sensation.
- Ce n'est pas triste de vivre toujours dans la grisaille?
- Non, au contraire, c'est rassurant. C'est quand je vois les couleurs que j'ai peur ; j'avais oublié à quel point elles pouvaient faire mal.

***

- Que vois-tu?
- Le bonheur.
32
57
140
81
- Kyllyn' -
Rejetée par toutes les agences artistiques, Chloé retourne s'enterrer dans sa ville natale où sa tante lui a obtenue une place de sculptrice dans une menuiserie en faillite. Le chef d'atelier récemment promu se débat pour maintenir l'activité et l'arrivée de cette nouvelle recrue alourdi la charge de Benoît. D'autant que leur capacité à s'attirer des ennuis pourrait, au mieux, ruiner leurs carrières ou, au pire, les éradiquer de la surface du globe.
Au fin fond des oliveraies, Benoît et Chloé devront faire face aux conséquences de leur inconséquence pour retrouver l'amour de leur métier et accepter leurs failles respectives.
529
912
1699
642
- Kyllyn' -
J’avais pas compris. J’avais pas compris que ton corps ne faisait plus partie du décor. Il était là mais moi je n’y étais plus. Tu étais avec moi et je te croyais perdu. Toi, c’est bizarre. C’est un mot qui n’avait aucun sens. Mon cœur faisait des bonds, avant, quand je le dessinais dans ma tête. Maintenant plus. C’est juste une suite de trois lettres, 1-2-3, toi. Ça n’a pas de sens, trois lettres comme ça, l’une à côté de l’autre, qui se suivent mais ne se regardent pas. D’ailleurs, tu ne me regardes pas. Tu me contemples, parfois. Tu me remarques, à la rigueur. Non, tu m’ignores. Ou bien c’est moi ? Peut-être que si je n’existe pas pour toi, c’est qu’en fait, c’est toi qui n’es pas là pour moi. Je veux dire… c’est moi qui ne te vois pas. Peut-être, tu crois ? Ah non. Tu ne m’écoutes pas, c’est vrai. J’avais oublié. C’est facile avec toi, d’oublier d’exister. Il suffit de s’assoir et te regarder parler, parler, parler… je veux dire : râler, grogner, crier. Tu vis tes mots. C’est bête, et c’est ridicule. Tes mots sont comme des flots sur le bitume ; ils ne coulent pas, ils stagnent. Ils sont monotones et infâmes. Toujours les mêmes. Morts : demne. Pourtant, tes mots, ils vivent. Qu
10
19
56
18
- Kyllyn' -
Juste pour le plaisir parce que l'idée m'est tombée dessus ce matin et qu'il fallait la poser sur le papier...

(Explication du titre pour les curieux...: à vos crayons!)
18
29
0
3
- Kyllyn' -
Note de l'auteur: réponse à un défi portant sur la prostitution. Le contenu de ce texte est donc à caractère pornographique. Merci d'en tenir compte avant de commencer la lecture.
15
26
71
11
Défi
- Kyllyn' -
Quelques textes imaginés sur le vif pour répondre au défi de Kouabenan.
Chaque chapitre est indépendant et raconte sa propre "histoire".
23
10
2
0
Défi
- Kyllyn' -

Label valable sur tout le territoire en France métropolitaine et départements d'Outremer, en date du 01/05/2018
Pour obtenir le Label BION, le candidat administrativement reconnu de genre masculin doit respecter le présent cahier des charges qui définit précisément les caractéristiques du mâle, les exigences de comportement tout au long de son cycle de vie et les critères de labellisation. Le but est de présenter un individu cultivé, organique, respectueux de l'environnement et des femmes.
Pour un certain nombre de morphologies (sportif, gourmand, geek...), il existe une notice technique nationale qui définit les exigences minimales à respecter dans les cahiers des charges.

Applicabilité:
La présente note est applicable à tous les individus listés ci-dessous. Les notes techniques complètent ou précisent certains critères sans remplacer les exigences de base du label présentées dans cette section générale:
- individu XY de genre exprimé XY, né et élevé en France, de parents français ou étrangers,
- individu XX de genre exprimé XY et reconnus de genre masculin par l'administration française (cf. CNI), né et élevé en France, de parents français ou étrangers,
- individu XY de genre exprimé XX et reconnus de genre masculin par l'administration française (cf. CNI), né et élevé en France, de parents français ou étrangers,
- individu XY de genre exprimé XY, né à l'international, de parents français ou étrangers, et élevé en France,
- individu XX de genre exprimé XY et reconnus de genre masculin par l'administration française (cf. CNI), né à l'international, de parents français ou étrangers, et élevé en France,
- individu XY de genre exprimé XX et reconnus de genre masculin par l'administration française (cf. CNI), né à l'international, de parents français ou étrangers, et élevé en France.
Cette section ne s'applique pas aux individus administrativement reconnu de genre masculin, né en France, de parents français ou étrangers, et élevé à l'international.

DESCRIPTION DU PRODUIT:
Caractéristiques certifiées communicantes :
- Cultivé in utero depuis la semaine 0 de la grossesse jusqu'à parturition
- Gestation garantie 0 alcool, 0 drogues, 0 fumerie
- Elevé à partir de génome 100% humain
- Alimenté au lait maternel jusqu'à 3 ans
- Garantie sans allergies

Description du produit:
L'homme BION est issue de l'élevage citadin ou urbain en environnement culturel et biologique français (pour les candidats élevés à l'étranger, se référer à la note technique BION-ET-03548). Le label garantie l'intégralité des critères suivants:
A noter: toutes les durées calendaires s'entendent sur le calendrier civil français.
A noter: le descriptif complet des tests effectués pour garantir la conformité aux exigences du label est fourni dans la section BION-TT-*. Les numéros d'identifiants des rubriques principales sont citées ici pour faciliter la recherche.

- Niveau de connaissances minimal (équivalent bac+1) garanti par des tests (QCM et pratique) dans tous les domaines suivants (cf. note technique BION-TT-00478): mécanique, géopolitique, histoire, botanique, application de la colorimétrie au vestimentaire
- Niveau de connaissances approfondies (théorique et pratique >3 années consécutives ou >6 années fractionnées sur les dernières 12 années) garanti par des tests (QCM et pratique) dans au moins 3 domaines de son choix parmi les catégories suivantes: musique, art (excluant les jeux vidéos), sport, gastronomie, science. (ex: océanologie, ethnologie, badmington)
- Permis B (>10 points) (BION de qualité supérieure: permis A additionnel)
- Alimentation de produits certifiés BIO (labels CE): > 90% des aliments absorbés quotidiennement
- Produits cosmétiques utilisés d'origine organique: >80%
- Nombre minimal de douches par jour calendaire: 1 (lavage de cheveux non compris)
- Nombre minimal de douches par semaine calendaire: 7 (dont 2 avec lavage de cheveux compris)
- Nombre minimal de brossage de dents par jour calendaire: 2 (BION de qualité supérieure: avec utilisation de dentifrice d'origine naturelle)
- Taux d'alcoolémie moyen sur les 5 dernières années calendaires: 0,01 g/L (BION de qualité supérieure: 0g/L)
- Taux d'alcoolémie maximal atteint sur les 5 dernières années calendaires: 0,1 g/L (BION de qualité supérieure: 0g/L)
- Participation à des évènements en communauté mixte (min-max calendaire): 1/semaine - 2/semaine
- Participation à des évènements en communauté non mixte, mâles uniquements (min-max calendaire): 1/semaine - 2/semaine
- Participation à des évènements en communauté non mixte, femelles uniquements (min-max calendaire): 0/semaine - 1/semaine
- Parcitipation active et organisation d'évènements en couple (min-max calendaire): 1/semaine - 60 / an. A noter, anniversaire de la compagne/du compagnon et anniversaire de mariage comptés en sus
- Connaissance et application du romantisme à la française: >40% des interractions en couple (BION de qualité supérieure: >70%), garantis par des tests en institut avec un échantillon test de vingt-deux individus (femelles hétérosexuelles et mâles pédérastes) (cf. note technique BION-TT-04875)
- Crises de jalousie: 0 (l'homme BION a toute confiance en sa/son partenaire) (cf. note technique BION-CC-89561)
- Capacité à s'habiller de manière adaptée à l'environnement social (BION de qualité supérieure: et à prodiguer des conseils pertinents à un tiers) (cf. note technique BION-TV-15824)
- Capacité à identifier les besoins en ressources nutritionnelles, matérielles ou ménagères sans être sollicité (fait les courses en autonomie, sait identifier et utiliser les produits ménagers adaptés) (BION de qualité supérieure: sait prévenir les besoins et planifier à l'avance les activités en rapport)

Caractéristiques certifiées communicantes :
- Compétences d'ordre érotique garanties par tests avec par notre équipe d'expertes certifiées par l'Etat dans la matière. A noter, les tests comprennent l'évaluation des préliminaires, et des interractions durant et post-coït (cf. note technique BION-TT-00987-*)
- Capacités d'écoute, notemment via le questionnement sur les détails de la journée, garanties par tests d'attention et de restitution de conversations d'une durée de trois heures (cf. note technique BION-TT-00158)
- Rassurant en toutes circonstances (BION de qualité supérieure: même pendant un incendie ou un braquage) (cf. note technique BION-TT-00002)
- Présentable aux parents

Schéma de traçabilité ascendante:
Les procédures de traçabilité des individu doivent permettre à toutes les étapes de connaître l’historique des produits labellisés. Chaque individu concerné doit mettre en place le système de traçabilité nécessaire.

PRINCIPAUX POINTS À CONTRÔLER ET MÉTHODE D’ÉVALUATION:
Le schéma de traçabilité suivant présente les éléments d’identification du produit, de la candidature jusqu’à la mise en marché :
- Présentation de l'arbre généalogique
- Présentation de toutes les pièces d'identité et documents administratifs garantissant l'origine de l'individu
- Présentation du mode de vie et du contexte environnemental quotidien (audit du lieu de travail, du domicile et des lieux de fréquentations mensuelles)
- Entretien avec la famille (ascendants, fratrie, cousinage au premier degré) et le cercle relationnel ("meilleurs potes", partenaires d'activités sportives ou artistiques récurrentes)
L'origine de tous les documents fournis et les retours des entretiens avec les tiers seront scrupuleusement vérifiés et validés avec nos partenaires du gouvernement français afin de lutter contre la fraude.

CANDIDATURES:
Pour postuler au label BION, le candidat devra présenter un dossier justificatif des éléments précédents et sera évalué sur une année complète pour garantir l'authenticité des informations communiquées.
Tout candidat répondant aux critères des notes techniques (cf. section "spécificités") devra satisfaire également les exigences des notes applicables pour pouvoir candidater au label BION.
Les dossiers devront être transmis avant le 12 du mois en cours
- par courrier à l'adresse suivante:
Label BION -Siège Social
Service Candidatures
696969 Paumé-sur-Loire
FRANCE
- ou par mail à l'adresse suivante: labelbion@purequalite.fr

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[NDLA] J'ai pompé certaines formulations sur "https://www.labelrouge.fr" pour faire plus authentique (plus particulièrement sur les notes techniques pour les saucisses, désolée pour les mâles).
4
5
3
11
- Kyllyn' -
La Tragédie du Radis
Jour : fête de famille dominicale
Lieu : maison de campagne de la famille Gourment
Fait : préparation du repas, quel légume survivra ?

Personnages : Les légumes :
Le Framboisier
Le Radis
La Vieille Courge
La Tomate
Le concombre
Un poireau
Une pomme Les Gourments :
La mère
Le père
Le fils - Sylvain
La fille – Lucie

Acte I
Ouverture – le potager
3
4
2
3
Défi
- Kyllyn' -
(*** roman participatif disponible en entier ici: https://www.scribay.com/text/386867548/sur-le-nil ***
Vous pouvez écrire des chapitres! Contactez @Les ombres d'egypte@!)

En réponse au défi "Cadavre exquis", un chapitre, un auteur... et une seule embrouille pour tout le monde!
Chapitre 3
Chapitre 6
Tous les autres chapitres seront postés dans le roman participatif cité plus haut.
4
21
55
10
Défi
- Kyllyn' -


LA CINQUIÈME : Bonjour à tous! Je vous remercie de votre présence avec nous ce soir sur les ondes et nous commençons sans plus attendre avec notre invité spécial de ce soir : Salem! Oui, je dis bien Salem, le grand archéologue qui a mis au jour nos civilisations perdues. Un grand applaudissement pour lui !
SALEM : Bonjour.
LA CINQUIÈME : C'est un plaisir de t'accueillir enfin parmi nous, depuis le temps que nous essayons de te contacter ! Tu as sûrement bien des choses à nous dire sur toi et ton parcours.
SALEM : Nous sommes vraiment obligés de jouer à ça ?
LA CINQUIÈME : Tu m'as promis de jouer le jeu ! Allez, sois gentil !
SALEM : Ce que je ne ferais pas pour toi...
LA CINQUIÈME : Excellent ! Alors mes petits amis radio-spectateurs, nous allons enfin commencer ! Salem, je vois que tu es en verve ! Je ne vous fais pas patienter plus longtemps et nous attaquons de suite avec l’interview ! Les premières questions sont peut-être un peu bateau mais je dois toutes les lire. Pour commencer avec la section PRESENTATION : quel est ton nom ?
SALEM : Sérieusement ?
LA CINQUIÈME : Je sais bien que c'est Salem mais tu as promis !
SALEM : Bon... Samaël, Zéphyr, le Gardien, Sorcier ou Le Sorcier, Tiki...
LA CINQUIÈME : J'ai comme l'impression qu'on va en avoir pour un moment donc : place à la question suivante ! Utilises-tu un pseudo ? Que signifie-t-il ?
SALEM : Non, je n'en ai pas vraiment besoin. J'ai assez de noms comme ça.
LA CINQUIÈME : Quelle est ta taille ?
SALEM : Je ne sais pas... là, un mètre quatre-vingt quinze... à peu près... Sinon à l'origine, je mesurais plutôt dans les trois mètres et demi au garrot.
LA CINQUIÈME : Quel est ton poids ou ta corpulence ?
SALEM : Euh... Grand. Maigre. Enfin, musclé parce qu'il faut bien pour accéder aux sites, mais maigre à cause de l'alimentation aléatoire. Mais à l'origine j'étais plutôt tout en muscle et imposante, quoique plutôt svelte pour un être de ma taille. Je pesais bien dans les cinq tonnes et demi.
LA CINQUIÈME : Impressionnant ! De quelle origine ethnique es-tu ?
SALEM : Divine. Non. Chimérique plutôt. Voilà, je suis une chimère divinisée, à la base.
LA CINQUIÈME : Quel est ton âge ? D'où viens-tu ?
SALEM : Pfff... Tu le sais mieux que moi non ? Je dois dépasser les dix millénaires là. A quelques milliers d'années près... Je viens de... la volonté suprême des Entités. Enfin, de leurs disputes plutôt.
LA CINQUIÈME : Décris tes cheveux : leur coupe, leur couleur...
SALEM : Blonds. Ca ne se voit pas trop parce qu'ils sont sales là, mais normalement ils sont plutôt clairs, avec des reflets platine. La coupe... je n'ai pas mis les pieds chez le coiffeur depuis des années donc je dirais "sauvage". J'aime bien le mi-long en général, jusqu'aux épaules, et puis remontés en petit chignon sur la nuque quand je dois partir en expédition pour éviter d'accrocher les découvertes. Et puis j'ai l'habitude de porter une barbe de trois jours avec une légère moustache. Mais là je suis plus en mode bucheron vu que je reviens juste du site. Par contre, au début j'étais... blonde platine, mais vraiment pour le coup, avec de jolis reflets bleus. Je portais la robe claire avec les extrémités plus sombres et de minces rayures anthracite sur le dos. Et puis, mes ailes... tu t'en souviens ? Des membranes opalescentes avec des plumes irisées aux extrémités. Qu'elles me manquent...
LA CINQUIÈME : Ce n'est pas le moment de verser dans les regrets, Salem ! L'interview continu avec : De quelle couleur sont tes yeux ? Portes-tu des lunettes ou des lentilles de contact ?
SALEM : Euh... souvent azur. Ou vraiment pas loin. La dernière fois c'était noisette mais je pense que j'avais une alimentation déséquilibrée. Ca m'arrive de porter des lunettes mais pas en ce moment. Et je déteste les lentilles de contact, ça m'irrite la cornée.
LA CINQUIÈME : Es-tu en bonne santé ? Possèdes-tu des caractéristiques physiques particulières ?
SALEM : Vraiment, c'est débile comme questions. Suivante.
LA CINQUIÈME : Salem...
LA CINQUIÈME : Je fume, je bois, je me drogue. Ca répond là ?
LA CINQUIÈME : As-tu des cicatrices, marques de naissance ou des tatouages ?
SALEM : J'ai un tatouage avec les chats ailés, Thófnir et Högni, dans un style minimaliste résolument tribal.
LA CINQUIÈME : Portes-tu des bijoux ou des accessoires ?
SALEM : (soupir) ... Ca se voit, non ? Ah non, nous sommes supposés parodier une émission de radio. Je porte une chaîne de trois millimètres de large. Une gourmette sans nom. Et puis des fois j'ai un collier à pointes mais ça, ce n'est pas moi qui le choisis.
LA CINQUIÈME : De quelle façon es-tu généralement habillé ?
SALEM : Jean délavé, déchiré, marcel blanc et grosse polaire. J'aime bien les chemises en flanelle à gros carreaux rouges ou bleues. Sinon torse-nu, je me sens mieux.
LA CINQUIÈME : Quelle expression est le plus souvent affichée sur ton visage ?
SALEM : (sourire) "Béate", disent-iels.
LA CINQUIÈME : As-tu des habitudes gestuelles particulières ou des tics ?
SALEM : J'ai l'air absent. Souvent. Très souvent. Iels disent que je regarde ailleurs.
LA CINQUIÈME : Utilises-tu régulièrement une expression ou une citation particulière ?
SALEM : ... je crois que je dis souvent "Il est l'Heure".

LA CINQUIÈME : La première partie de cette interview étant finalisée, nous allons pouvoir aborder le sujet passionnant « FAMILLE ET PASSÉ» ! Et pour s'échauffer, cette petite question facile, qui sont ou étaient tes parents ? Parle-nous un peu d'eux.
SALEM : ...
LA CINQUIÈME : Allez ! L'horloge tourne !
SALEM : ... mais... je ne sais même pas si j'ai des parents. Je crois que j'ai été créé à partir d'un courant d'air. Et puis c'est tout. J'étais là, déjà adulte.
LA CINQUIÈME : As-tu des frères et sœurs ? Si oui, que peux-tu nous dire à leur sujet ?
SALEM : Je suppose que tous mes semblables sont de ma famille, mais je ne crois pas avoir de liens de sang avec eux, puisque je suis né de nulle-part.
LA CINQUIÈME : Parle-nous du reste de ta famille.
SALEM : Tes questions sont de plus en plus stupides. Tu le sais en plus.
LA CINQUIÈME : Nous allons faire comme si tu avais répondu ! Comment décrirais-tu ton enfance ?
SALEM : Je n'ai jamais été enfant.
LA CINQUIÈME : Quel est l’événement qui t'a le plus marqué jusqu'ici dans ta vie ?
SALEM : Ah ! Enfin une question qui fasse du sens ! Le jour où tu nous as maudits, moi et les autres Gardiens.
LA CINQUIÈME : Eh bien je crois que nous avons fait le tour de cette partie ! Passons tout de suite à une petite page de publicité !


* chansonnettes, publicités pour dentifrice, assurance auto et yaourt *


LA CINQUIÈME : Bon retour chez nous chers radio-spectateurs ! Nous sommes toujours avec Salem, qui va nous parler de sa SITUATION ACTUELLE ! Où vis-tu actuellement ?
SALEM : Dans un vieux bunker, à quelques kilomètres de... non, je ne vais pas le dire. Assez loin sous terre, mais je déteste ça.
LA CINQUIÈME : Que fais-tu dans la vie ?
SALEM : Je suis archéologue de mon état.
LA CINQUIÈME : Appartiens-tu à un groupe ou à une organisation particulière (guilde, société secrète, équipe, armée, secte, etc) ? Y as-tu un rang particulier ?
SALEM : J’appartiens aux Gardiens, ce n’est pas secret ni groupuscule armé, mais c’est très particulier. Nous sommes trois (ou quatre) ; tous égaux. Paraît-il.
LA CINQUIÈME : Quel est ton but dans la vie, tes objectifs à plus ou moins court terme ?
SALEM : Le premier serait de mettre fin à cette farce. Le second, de mettre fin à ta malédiction. Plus vite j'y arriverai, mieux je me porterai.
LA CINQUIÈME : Bien, bien, parlons plutôt de tes COMPÉTENCES. Possèdes-tu des capacités ou des compétences particulières ? Quelle est ta spécialité ?
SALEM : J'ai une très bonne mémoire. Vraiment, vraiment, excellente. Quand je ne suis pas sous psychotropes, s'entend. Je suis capable d'entendre le vent. Et puis, en bon explorateur, je sais dénicher une tombe pour en extraire la substantifique moelle. Non, je ne suce pas les os des cadavres !
LA CINQUIÈME : As-tu des problèmes ou des difficultés dans certains domaines de compétences ?
SALEM : Rester ancré dans le monde et garder une sorte de connexion avec les vivants.


LA CINQUIÈME : Ca tombe bien, nous allions aborder l'aspect RELATIONEL ! Qui est la personne la plus importante dans ta vie et pourquoi ?
SALEM : Toi. Parce que tu as détruit ma vie avec ta malédiction.
LA CINQUIÈME : On y revient toujours ! Passons : Es-tu en couple ou as-tu des vus sur quelqu'un ?
SALEM : Non et non. Je suis l'unique représentant.e de mon espèce. Aucun risque.
LA CINQUIÈME : Es-tu du genre à juger rapidement les autres ? Combien de temps y mets-tu ?
SALEM : Je me fais une idée en trois secondes, mais il m'arrive de revoir mon jugement après quelques années.
LA CINQUIÈME : As-tu des rivaux ou des ennemis ? Si oui, de quelle nature ?
SALEM : Des ennemis, non. Enfin, j'en ai eu des centaines, mais ils sont tous morts. Des rivaux... je dirais que les autres Gardiens en sont proches. Ils sont comme moi, chimériques et...
LA CINQUIÈME : Ce n'est pas la nature dont nous parlions ! Allez hop ! On avance ! As-tu des amis ? Qui sont-ils ?
SALEM : ... hum... Nikko. Et... éventuellement... peut-être, toi. Mais cela reste encore à voir.
LA CINQUIÈME : Es-tu plutôt du genre à argumenter ou essayes-tu plutôt d'éviter les conflits ?
SALEM : Je n'aime pas les conflits, je trouve stupide d'argumenter. Je préfère jouer. Oui, aux devinettes, oui. Et puis le gagnant décide du sort du perdant, c'est beaucoup plus simple.
LA CINQUIÈME : Aimes-tu passer du temps seul.e ?
SALEM : C'EST MA RAISON D’ÊTRE !
LA CINQUIÈME : En effet, c'est pour cela que tu as été créé, entre autre. Et de nouveau nous avons un enchaînement parfait pour attaquer la partie concernant ta PERSONNALITÉ ! Es-tu plutôt optimiste, réaliste ou pessimiste ?
SALEM : Fantaisiste.
LA CINQUIÈME : Ce qui ne répond en rien à ma question mais poursuivons. Aimes-tu prendre des risques ou préfères-tu jouer la sécurité ?
SALEM : Je n'aime pas m'ennuyer.
LA CINQUIÈME : Aimes-tu faire des blagues ou préfères-tu rester sérieus.e ?
SALEM : Je n'aime pas perdre mon temps à plaisanter.
LA CINQUIÈME : As-tu des peurs ou des phobies ? Quelle est ta plus grande peur ?
SALEM : J'ai tendance à la claustrophobie ou à être sous terre en général. J'ai peur de n'être entouré que d'idiots pour toujours. J'ai peur de rester maudit à jamais.
LA CINQUIÈME : Suis-tu un code de conduite qui guide ou régit ta vie et tes actes ?
SALEM : Certainement pas. Pourquoi m'ajouter encore plus de contraintes que celles que mon état m’impose ?
LA CINQUIÈME : Es-tu du genre à faire des promesses ? Si oui, les tiens-tu ?
SALEM : Je n'aime pas promettre. Mais si je fais un serment, oui, je m'y tiens. Sauf un, mais en y réfléchissant, je me dis que je n'ai jamais rien promis ; j'ai juste omis de respecter les ordres.
LA CINQUIÈME : Un homme de parole, en soit ! As-tu de lourds secrets ? Est-ce que quelqu'un les connaît et si c'est le cas, comment les a-t-il découverts ?
SALEM : ... C'est le principe d'un secret.
LA CINQUIÈME : As-tu des vices quelconques ?
SALEM : Je fume, je bois, je me drogue. Et je me laisse aller, donc je me transforme en épave.
LA CINQUIÈME : Si tu devais décrire ta personnalité en trois mots...
SALEM : Le mystère plane.


* chansonnette, publicité pour un film d'horreur, pour trouver son âme sœur, alerte enlèvement *


LA CINQUIÈME : Après cette petite page de pub, reprenons le fil de nos idées en abordant tes CROYANCES. Es-tu croyant.e ? Si oui, de quelle religion, croyance ou dieux ?
SALEM : J'ai rencontré les créatures qui ont créé cet Univers, mais étant moi-même une divinité aux yeux de certains, je me pose bien des questions. Je me dirais laïc.
LA CINQUIÈME : Ce qui est tout à fait contradictoire... Es-tu superstitieus.e ?
SALEM : C'est toujours quand ça va bien que ça se met à aller mal.
LA CINQUIÈME : Quelle valeur accordes-tu à l'argent ?
SALEM : Aucun intérêt, mais c'est pratique pour manger dans ce monde.
LA CINQUIÈME : Que penses-tu de la politique ?
SALEM : Tous ces êtres qui se déchirent pour avoir la même place alors qu'il suffirait de donner le même nom à tous les postes. Fascinant.
LA CINQUIÈME : Soutiens-tu une cause particulière ?
SALEM : Je suis contre les violences faites aux animaux, je milite activement pour le développement à la protection de l'espace aérien. Tout l'espace aérien. Enfin, c'est ce que je ferais si tu me laissais le temps de vaquer à mes occupations.
LA CINQUIÈME : Que penses-tu du fait de voler ?
SALEM : C'est la seule chose qui vaille la peine. La meilleure sensation du monde. Ca me manque, si tu savais ! On parle bien de voler avec des ailes ?
LA CINQUIÈME : Que penses-tu du fait de tuer ?
SALEM : C'est quand même le b-a-ba pour se nourrir.
LA CINQUIÈME : Considères-tu que certains groupes ou genres de personnes sont inférieurs ou supérieurs à toi ?
SALEM : Je suis la seule espèce qui fasse vraiment du sens dans cet Univers.
LA CINQUIÈME : Cela répond tout à fait à la question pour changer, même si c'est faux. Pour terminer sur une touche gourmande, présente-nous tes GOÛTS PERSONNELS : As-tu des hobbies ? Quel est ton passe-temps favori ?
SALEM : Devines !
LA CINQUIÈME : Quelle est ta nourriture / boisson préférée ?
SALEM : Avant, je me nourrissais d'air pur et d'eau fraîche. Maintenant, je dirais : des trucs forts. Plus c'est fort, mieux c'est. Moins je pense.
LA CINQUIÈME : Quel genre de musique aimes-tu ?
SALEM : Hum... La Philharmonie rompue.
LA CINQUIÈME : Et ?
SALEM : Et c'est tout. Juste ce titre.
LA CINQUIÈME : Assez limité. Quel est ton genre de divertissement de masse préféré ? (cinéma, sport, jeux vidéo, concert, etc.)
SALEM : Ne m’associe pas à ce genre de vulgarités.
LA CINQUIÈME : Comment gères-tu le stress ? Y a-t-il quelque chose qui t'aide à te relaxer ?
SALEM : Je fume, je bois... et cætera...
2
8
5
16
Défi
- Kyllyn' -
Réponse à "Le Quintil, ou l'art d'exprimer beaucoup avec peut de mots".

Quintil médiéval (AABBA)
Quintil romantique (ABAAB)
2
6
1
0
Défi
- Kyllyn' -
L'Afrique par -40°C, ou "comment caser les mots igloo, jungle et léonin dans un même chapitre" sans verser dans le total délire.
4
7
27
4
0