Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de 1276234135757304

Guillaume Roussard

Cité des Carnutes.

« Voici donc l’animal porteur d’une forêt de symboles, tous apparentés au domaine obscur de la force vitale. Et d’abord ses bois, par lesquels la nature fait signe : ces deux perches hérissées d’andouillers, façonnées de perlures, rainures, empaumures aux épois aigus, cette ramure dont le nom, la forme et la couleur semblent sortir des arbres et que chaque année élague comme un bois sec, chaque année les refait pour donner la preuve visible que tout renaît, que tout reprend vie ; par la chute et la repousse de ces os branchus qui croissent avec une rapidité végétale, la nature affirme que sa force intense n’est qu’une perpétuelle résurrection, que tout doit mourir en elle et que pourtant rien ne peut cesser. »

Pierre Moinot, Anthologie du cerf, 1987

26
œuvres
7
défis réussis
139
"J'aime" reçus

Œuvres

Guillaume Roussard
Sans le savoir, il a acheté des produits immobiliers structurés contenant des horreurs.
Cryptes maudite et châteaux branlants, immeubles borgnes hantés par les rejetons dégénérés de sorcières, hôtels particuliers abandonnés aux fantômes. Et à mesure que la lumière se fait sur ses placements, l'obscurité descend sur son âme.

Une nouvelle fantastique pour ne pas oublier que derrière les tours de la Défense se trouve un cimetière.
24
27
88
24
Guillaume Roussard
Bribes : Restes insignifiants , petite quantités, fragments qui restent d'un tout
Réel : Qui existe d'une manière autonome. Qui n'est pas un produit de la pensée.
35
44
33
8
Guillaume Roussard
Lorsque tout se déglingue, que conserver de l'ancien monde ?
17
11
80
26

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

-
0