Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

Grimaud

En quête du mot juste.

Ô toi qui ose braver ces pages,

Sais-tu où tu t’engages ?

N’as-tu pas honte de fouiller

N’as-tu pas honte de déverrouiller

De tes petits yeux effrontés

Le sanctuaire de mes pensées ?

Non, ne sois pas effrayé par ma piètre blague

Notre amitié n’est pas allée jusqu’au partage de ma blague

Et mes connaissances en matière de camaraderie laissent à désirer

Nous voilà bien avancer !

Je peux, avec prudence, t’inviter à découvrir

Les longues pages de souvenirs

Hautes en couleur mes grandes inventions

Et les beaux dessins qui pavent mon imagination

Bref, quelques mots et traits de crayon

Qui vous paraitront un peu brouillon.

Soyez indulgent face à mes tests tremblants,

Les phrases et jeux de mots accablants

J’en suis encore à mes essayages

Alors bon voyage !

7
œuvres
4
défis réussis
28
"J'aime" reçus

Œuvres

Grimaud
Faut-il une raison pour écrire quelques phrases, quelques mots à la suite ? Pour moi, ici, il n'y en a pas.

Mais écrire est pour certain un besoin, une passion, un échappatoire. Ils écrivent.
Moi aussi j'écris. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je ne sais pas encore. Alors j'écris. Et avant que mes textes, mes petits mots tremblotant finissent engloutis par l'ignorance, je les poses ici.

Qu'une petite âme décide de ramasser ce que ma conscience aura jeté !

Grimaud
8
5
0
26
Défi
Grimaud
Il fallait vraiment qu'on vienne me déranger maintenant ! J'avais l'esprit enfumé de mécontentement. J'étais sur les dents depuis que mon réveil avait sonné, alors la personne qui venait de toquer à ma porte allait s'en prendre plein dans la figure. Il n'y avait aucune raison pour râler sur quelqu'un qui n'avait rien mérité mais je n'étais pas en mesure de me contrôler. C'était comme ça. J'ouvris grand la porte avec une violence qui aurait pu l'arracher de ses gonds. - Qu'est-ce qu'il y a encore ? Vous êtes qui ! La personne qui me faisait face n'était pas un adulte. Elle ne devait pas se tenir là dans un office de bureau. - Rejoins ta maman. Tu t'es perdu, ce n'est pas ici que tu devrais être. Oust, dis-je avant de trouver quelque chose de plus acerbe à cracher. Je refermai la porte mécontent, toujours et d'autant plus de m'être déplacé pour rien. Je m'en allais rejoindre mon bureau lorsqu'on retoqua. Quoi ? - Je t'ai dit que… Les yeux grands et brillants de la jeune fille avaient laissé place à un mètre quarante de jugement et de supériorité. Elle entra dans mon bureau me poussant sur le côté. Je n'étais pas plus qu'un meuble. Elle s'assit sur mon fauteuil. - Toi et moi on doit p
5
9
4
2
Grimaud
- Les humains sont bien incapables d'aimer. Et les sirènes sont bien loin d'avoir une voix enjôleuse comme on le prétend. Ce ne sont que des sornettes.
- Mais il faut garder un peu de magie pour les histoires. Qu'est-ce qu'elles seraient sans ça ?
- La magie n'existe pas. Le monde est vide et aride de toute magie. Il faut commencer à l'apprendre et voir par les yeux de la vérité si on ne veut pas se prendre la vague.
- Et dis-moi, quelle vague pourrait-on se prendre ?
- La réalité !
2
6
0
9

Questionnaire de l'Atelier des auteurs

Pourquoi écrivez-vous ?

Coucher les mots sur le papier c'est pour ouvrir une porte sur un monde autre part. C'est pour tarir la source de ses peines ou garder bien au chaud un sourire. A chaque texte il y a une raison derrière, que se soit pour passer l'ennui, par thérapie, par défis, pour offrir du plaisir a autrui ou garder un beau tableau au fond de moi. J'aimerais trouver une raison: pourquoi j'écrit ? Au fond, malgré le temps, je ne sais toujours pas !

Listes

Avec Les gens cassés......
Avec Un renard rêveur, Y a du boulot...
0