Envie V

2 minutes de lecture
  • Tu ne veux vraiment pas me dire ce que tu comptes faire de ce blog ?
  • Non, vraiment. Je tiens à ce que cela reste secret jusqu’à ce qu’il soit en ligne. En tout cas, merci pour ton travail. Je te dois une fière chandelle. Alors, qui est ce mystérieux inconnu qui vient te rencontrer ce soir ?
  • Un ami d’un plan cul marié.
  • Toujours sur les hommes mariés ?
  • Toujours, on ne change pas une recette qui fonctionne.
  • Tu es vraiment heureuse comme cela ?

Un homme d'une soixantaine d'années s'arrêta à la table, stoppant nette notre conversation.

  • Vous êtes sans aucun doute la fameuse Emma ?, dit l'homme en louchant sur le décolleté plongeant de la demoiselle.
  • En effet, c'est bien moi, et vous êtes ?
  • Jacques. Xavier m'a parlé de vous, et de votre… rencontre, si je puis dire… et j'aimerai que vous fassiez quelque chose pour moi.
  • Olympe, tu veux bien nous laisser ?, demanda Emma avec un sourire en coin. J'aimerais t'épargner cette conversation.
  • Aucun soucis, ria la grande blonde. On se rappelle, pour cette histoire de blog. Et encore merci. Bonne soirée, Monsieur, adressa respectueusement la jeune femme à son aîné avant de partir.

L'homme s'assit à la place d'Olympe, face à moi.

  • Votre amie a l'air charmante. Et je dois dire qu'elle a le derrière particulièrement chaleureux, riait-il en remuant son derrière sur la banquette.
  • Que puis-je faire pour vous ? demandais-je en réprimant un rire.
  • Xavier m'a raconté votre petite incartade, et j'aimerais vivre ce même type d'expérience. Vous êtes tout bonnement délicieuse, je rêverai de vous étreindre et de profiter moi aussi de votre corps voluptueux.

Un silence tomba, puis je ris aux éclats.

  • Vous alors, vous êtes d'un comique.
  • Vous ne voulez pas ?
  • Écoutez, vous avez l'air d'être un homme charmant, mais je dois vous expliquer quelque chose. Je ne baise, ni ne suce sur commande. Je ne suis ni une salope, ni une pute. Alors oui, je couche principalement avec des hommes mariés, mais il ne suffit pas d'avoir une alliance et de venir me voir pour que j'accepte. Tout part d'un coup de coeur, d'une attirance. Si l'homme est marié, je ne m'en plains pas, mais ce n'est pas l'essentiel.
  • Mais pourtant, avec Xavier, vous…
  • J'ai eu une attirance pour Xavier. Il me plaisait, je lui ai plu, et ça s'est fait naturellement.
  • Je vois… Vous voulez bien m'excuser quelques secondes ?

Il décrocha son téléphone, composa un numéro et appela. Au bout de quelques secondes, il dit : "Tu peux venir s'il te plaît ?", puis il raccrocha.

Je vis alors le fameux Xavier arriver. Il s'arrêta à notre table et s'adressa à Jacques :

  • Tout se passe bien ?
  • Non, notre chère Emma ne veut pas de moi. Elle dit qu'elle n'a pas de coup de coeur.
  • Comment ça ? Emma, tu ne veux pas que mon mari touche sa première paire de seins comme tu me l'as permis ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire WL276 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à l'Atelier des auteurs !
Sur l'Atelier des auteurs, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
0