Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à l'Atelier des auteurs et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscription

En rejoignant l'Atelier des auteurs, vous acceptez nos Conditions Générales d'Utilisation.

Déjà membre de l'Atelier des auteurs ? Connexion

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l'Atelier des auteurs !
Image de profil de null

Simeth

Simeth
Une petite chronique que j'écrirais tout le temps où nous serons confinés.
153
27
284
34
Simeth
Chaque action a des conséquences.
Plusieurs personnages totalement différents avec un seul point commun :
Leur destin.
15
1
100
52
Simeth
Un arbre durant un cycle infini
Se transforme et fait sa vie.
Simeth a écrit l'arbre des saisons
Pendant qu'elle reste à sa maison.
7
0
2
2
Simeth
Le réveil sonne. Le réveil sonne. Il sonne tant de fois et si fort que cela tire Rebecca de son sommeil. Elle marmonne quelques mots, elle n’est pas encore réveillée. Malgré cela, elle se lève et sort de sa chambre Lorsqu’elle descend l’étage, elle commence à sourire. A la fin de la journée Rebecca monte dans sa chambre pour rendre se jour, le meilleur jour de sa vie. Elle le passera seule et avec le sourire.


Que Rebecca cache-t-elle sous son magnifique sourire ?
Qu'est-ce que la personne, dont, vous êtes la plus proche cache-t-elle au plus profond de sois ?

Une nouvelle portant sur la psychologie de toutes les personnes présentes autour de vous.
7
10
38
11
Simeth


Dans le ciel, s’élève une grande boule de feu
Certaines personnes appellent cela le soleil
Moi, tout ce que je sais, c’est que c’est radieux
C’est lorsqu’elle apparaît, que la nature s'éveille

Je ressens sur toute ma peau de chaleureux rayons
Je peins sur cette toile blanche, un fond orangé,
J’y rajoute d’un trait régulier, un magnifique horizon
Et au centre, je trace un rond empourpré

Je regarde ce paysage qui réchauffe mon cœur
Ma vue ensommeillée m’offre un ciel vide et sans nuage
Je pourrais regarder ce ciel d’éden pendant des heures
Et je sais que celui-ci perdure à travers les âges

J’entends soudain au loin une voix
Cela ne semblait pas réel, je rêvais réveillée
C’est comme si, un grand roi
M’invitait à déposer, sur les fleurs, la rosée

Je comprends, alors, que le vent froid m’appelle
Pour me ramener à la réalité
Mais je préfère faire la sourde oreille
Et voir le jour prendre la place de la toison argenté

Je reviens à mon imaginaire peinture
Et je fais apparaître une mer d’azure
C’est le début d’une nouvelle ère
Une ère qui durera pendant un temps de lumière

Depuis le plus haut des époustouflants cieux,
On observe dans un état des plus pur
Celle qui était toujours là et restera, la nature
C’est devant elle que l’humanité fera ses adieux

Sur le soleil brillant, tombe de la poussière d’or
Tant le soleil est petit que la poussière déborde sur la mer
Mais ce grain de feu n’est qu’éphémère
Et disparaîtra à la fin de l’aurore

Ce magnifique et somptueux paysage
Reflète la merveille artistique du ciel,
Malgré tout ce que l’humain a créé comme carnage
Cette peinture est, était et restera éternelle
5
3
2
1
Simeth


À cette heure tardive la nuit tombe comme une ombre
Tout devient noir tout devient sombre
Le ciel bleu est recouvert d’un obscur voile
Et l’on voit tout autour de nous une pluie d’étoiles

Les oiseaux volent maintenant dans un ciel percé
De points brillants et lumineux
Qui reflètent le lointain passé
Et l’avenir si vague et hasardeux

Le jour s’efface devant la magnifique nuit étoilée
Le soleil tombe et laisse place à l’astre miroitant
Les nuages disparaissent et viennent des éclats argentés
Tous ces trésors qui ne peuvent s’acheter avec l’argent

Si loin déjà semble la rayonnante aurore
Celle qui s’élevait pour être visible de tout être
Certains pensent que tous iront là-haut une fois mort
Je comprends alors que veillent sur nous nos ancêtres

D’autres personnes y cherchent un signe du destin
Ils observent les cieux toutes les nuits avec attention
Ils y tracent des lignes appelés constellations
Ces mêmes personnes recherchent un signe sur leurs mains

Honnêtement, j’aimerais aller un jour
Là où l’on accède à l’éternel repos
Mais cela durera pour toujours
Je ne veux pas partir sans un mot

Je veux filer comme le vent
Profiter et jouer comme le feu
Faire découvrir et vivre comme la terre d’avant
Et voyager comme une goutte d’eau voici mon vœu

Je veux partager l’incroyable amour
Je veux connaître l’éternel bonheur
Je veux vivre sans compte à rebours
Je veux exister pour le meilleur
5
4
7
1
Simeth
Un petit poème lyrique écrit avec le fond de mon cœur.

Un poème faisant réfléchir sur la vie.

Ici, la vie prend la forme d'un petit oiseau.
4
1
6
1
Défi
Simeth
Un petit défi utilisant la technique 5+5+1.
Une description d'une scène banale :
une petite fille joue au ballon.
4
2
0
4
Défi
Simeth
Mon premier défi sur Scribay. J'espère qu'il sera dans les normes et qu'il vous plaira.
Un drame, une tragédie. Ce que va vivre cette jeune femme aujourd'hui n'a pas de nom.
Un immense dilemme occupera son esprit tout le long de cette histoire : Qui survivra entre "Lui et moi" ?
Vous pouvez être cette personne.
3
5
0
5
Simeth
Un petit poème écrit avec le plus profond de mon cœur.

Ce poème est adressé à une personne spéciale, qui ne le lira sans doute jamais...
Croyez en vos rêves et accomplissez ce que vous n'oseriez pas.
2
0
0
1
Défi
Simeth
Réponse au défi "poèmes contraires" de Luna.
Le poème de l'ombre face au poème de la lumière.
L'artiste Simeth face à l'artiste Blood Feather.
Un face à face de vers et de rimes.
3
1
0
1
Défi
Simeth

Mon homme parfait rien qu'à moi n'a pas de nom. Tout simplement parce que je ne l'ai pas rencontré, ou du moins, je ne le sais pas encore.
Mon homme parfait est légèrement plus âgé que moi et me dépasse largement en taille. Il a des yeux bleus profonds que je pourrais passer des heures à admirer. Il a des cheveux courts bien coiffés que je m'amuserais à décoiffer à chaque fois que je le verrais. Il n'aura pas de barbe, pour se donner un air plus jeune. Il aura les traits du visage qui seront doux et calmes.
Lors de notre rencontre, nous nous comme des amis, car je ne crois ni aux coups de foudre, ni aux âmes sœurs et que je déteste sortir avec une personne que je connais à peine. Nous aurons beaucoup de choses en communs et nous les partagerons dans des discussions animées. Malgré nos points communs, nous aurons aussi des avis différents qui engendrerons des débats bruyants. Il sera intelligent et drôle. Il prendra plaisir à me faire rire, c'est d'ailleurs ce qu'il préférera chez moi. Il aimera aussi ma maladresse (car elle doit bien servir à quelque chose) et au départ me considérera comme quelqu'un à aider. Il aimera comme moi la littérature et aura écrit comme moi des textes. Il n'aura, par contre, pas les mêmes goûts littéraires que moi, il appréciera peut-être les textes réalistes ou les textes scientifiques et m'apprendra à lire, sans m'ennuyer, ces textes.
Nous passerons des heures ensembles, puis, un jour, je comprendrais que j'aime cet homme. Cela me troublera au début, car j'aurai peur qu'il ne partagerai pas mes sentiments. J'écrirai des poèmes pour lui et les posterai sûrement sur Scribay. Et enfin, un jour, je l'emmènerai dans un endroit calme, à l'abri des regards, et je lui ferai lire les textes que j'ai écrit sur lui. A ce moment-là il me dira qu'il ressent la même chose que moi.
Voilà celui qui semble parfait pour moi, même trop parfait. J'espère que cette personne est réelle et qu'on ne se rencontrera pas trop tard pour que je puisse profiter de lui autant que possible.
2
3
10
2
0